6 manières d’optimiser son image sur une vidéo eLearning

Après avoir vu comment réussir une session d’enregistrement eLearning, il faut maintenant passer à l’action et aller devant la caméra. Ce n’est pas évident quand ce n’est pas son métier, pourtant si vous envisagez de créer des vidéos pour former/ communiquer/ enseigner, associer un visage à un contenu motivera beaucoup plus votre audience. Il existe quelques astuces pour optimiser votre image à l’écran sans pour autant devoir se transformer en Georges Clooney ;).

S’enregistrer en vidéo : pourquoi ?

La forme est aussi importante que le fond, malgré ce que l’on peut croire ! Humaniser un cours ou une formation rendra le contenu beaucoup plus impactant. En effet il a été prouvé que 80% de la communication est non verbale. D’autant plus que la mémoire est davantage stimulée lorsqu’une émotion est associée à une information. Au fond nous le savons tous, une belle idée sortira du lot plus facilement si elle est exprimée de manière un minimum séduisante.

Alors comment mettre toute les chances de son coté pour captiver son audience par l’image ?

S’enregistrer en vidéo : 6 manières d’optimiser son image

  • Anticiper l’éclairage : La lumière peut magnifier comme gâcher des clichés, c’est bien connu ! Cela s’applique également à la vidéo. Sans déployer un matériel de professionnel, vous pouvez vous assurer avec les moyens du bord que votre image ne sera pas trop surexposée ou trop sombre. Pour cela, il est important de se positionner par rapport à la lumière naturelle et de jouer avec les éclairages de la pièce. Essayer de choisir le bon moment de la journée pour tourner, il est recommandé de tourner avec un temps nuageux (plutôt en matinée ou fin de journée si il y a du soleil). Enfin, pensez à ne pas vous placer face au soleil afin d’éviter le plissement des yeux (et de ressembler à une taupe qui sort de son trou).

  • Bien choisir sa tenue vestimentaire : Lorsque vous passez un entretien d’embauche vous n’y allez pas en jogging-basket dans l’espoir de faire un minimum une bonne impression. Ici, c’est la même chose, adaptez bien vos vêtements à votre audience. Inutile d’être en costard-cravate si vous faites un tutoriel sur le jardinage. Des astuces plus pratique : choisissez des vêtements contrastés par rapport à votre fond pour que votre silhouette ne se fonde pas dans le décor, et évitez les motifs, les rayures ou les pois pour ne pas brouiller la netteté de votre image à l’écran. Enfin, il important de considérer le cadre du tournage, si cela se passe sous des projecteurs, évitez de vous habiller trop chaud ou vous risquez d’avoir l’air de revenir d’un marathon…

  • Eviter les brillances : Justement pour ne pas passer pour un marathonien en interview, vous pouvez anticiper et prévoir le coup. Avant l’enregistrement, passez-vous le visage à l’eau froide ou utilisez même de la poudre de maquillage si possible. Ces deux options vous donneront un teint plus frais.

  • Attention au non verbal : Vos gestes, votre voix, votre visage sont des éléments auxquels votre audience prêtera davantage attention que vos mots, aussi intéressants soient-ils. Que ce soit votre silhouette entière, votre buste ou simplement votre visage qui soit filmé, prêtez attention à votre langage non verbal. Souriez et accompagnez vos mots de gestes souples pour marquer des points. Le petit truc en plus est de toujours commencer sa vidéo avec un sourire à l’attention de vos spectateurs en les remerciant d’être là, jackpot assuré.

  • Rester naturel : vous connaissez votre sujet sur le bout des doigts ? Vous vous êtes entrainé quelques fois à répéter votre présentation ? Alors il n’y a aucune raison d’être stressé. Soyez confiant à propos de votre travail, on ne vous demande pas d’ être un acteur mais de partager votre savoir. Entrainez-vous quelques fois devant la caméra pour vous familiariser avec l’exercice, et lancez-vous. Vous avez bafouillé ? Oublié une phrase ? Continuez votre vidéo si ce n’est pas une information essentielle, comme si vous étiez devant un public réel. Votre audience appréciera votre naturel et sera plus à l’aise. Alors on respire un bon coup (très important de bien respirer !) et ACTION.
  • Prendre plaisir à ce que l’on fait : parce-que cela se verra et votre audience se fera un plaisir de suivre vos vidéos. Souriez, montrez que vous êtes content de partager votre savoir, cela vous mettra dans un état d’esprit positif et vous aidera à endosser votre rôle d’orateur plus facilement.

En bref, retenez bien que pour réaliser une vidéo eLearning, il n’y a pas de jeu d’acteur ou de décor de cinéma nécessaire. Une bonne lumière, une tenue adéquate, une attitude avenante et positive… ce sont autant d’éléments qui vous permettront de retenir un maximum l’attention de vos spectateurs. Votre audience aura hâte de voir vos prochaines vidéos !

Vous êtes prêts mais il vous manque les bons outils ? Rendez-vous par ici ou par .

2017-08-21T16:26:05+00:00

About the Author:

Passionnée par l'univers du digital et très intéressée par l'évolution des moyens de transmettre son savoir, Laura a vite été attirée par l'eLearning. Elle y suit de près l'actualité et les tendances. Sa position de responsable marketing chez UbiCast, lui permet de vous partager sur ce blog l'expertise de ces collaborateurs qui sont au coeur du métier.

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.