Le Social Learning, ou la co-construction pédagogique

Le Social Learning, tout le monde en parle, donc penchons-nous plus précisément sur ce concept. C’est une tendance lourde dans la sphère des EdTech et du Digital Learning actuellement.

 

La théorie, c’est que nous apprenons en observant et imitant nos pairs et experts. Cela tombe bien, mon précédent article décrivait l’avènement d’une autre tendance, l’Employee Generated Content, ou le partage des savoirs d’un salarié expert à ses collègues. Tout cela peut paraître d’une telle banalité…

…Mais souvenons-nous : au début des années 2000, le eLearning croit en son heure de gloire : des modules « interactifs » sont mis en ligne massivement, on nous promet un fort ROI et une expérience immersive jusqu’alors inconnue. Cependant, à cette époque, cette fameuse interactivité n’est autre qu’une mascotte qui parle via des infobulles, un enchaînement d’écrans statiques, des contenus peu attirants… Et le tout au prix d’un travail acharné des pédagogues sur des logiciels peu conviviaux et contre le gré d’une profession que ne jure encore que par la formation présentielle. Bref, un gros flop.

Mais depuis, en 15 ans, le monde a changé : YouTube a remplacé l’ORTF, euh le câble, euh la télévision par satellite, euh la télévision tout court. Nous attendons désormais le même type d’expérience dans notre sphère professionnelle : un accès à des contenus pratiques, théoriques, courts, et au moment précis où l’on en a besoin.

Alors la grande question à laquelle répond parfaitement le Social Learning à mon sens est la suivante : comment surfer sur cette vague, cet engouement, sans reproduire les erreurs du passé et inscrire durablement le Digital Learning dans les usages ?

Et bien je pense tout simplement qu’il faut que l’apprenant devienne acteur de sa formation. Aujourd’hui le média vidéo nous rend beaucoup trop passifs : nous visionnons un contenu sans interagir. La clé pour que le video learning ne soit pas un phénomène éphémère, c’est d’inviter l’apprenant à collaborer et contribuer au contenu pédagogique en l’enrichissant de commentaires sur son expérience personnelle, de ressources complémentaires pour apporter un éclairage plus large et différent aux autres apprenants.

C’est exactement ce qui nous anime chez UbiCast, un double objectif qui consiste à 1) ne pas transformer le travail des pédagogues mais le simplifier et 2) rendre les apprenants acteurs de leur formation.

2018-06-19T12:20:44+00:00

About the Author:

New technologies enthusiastic, especially EdTech, I'm always aiming at adapting a new tech to its market, dealing with uses rather than tech specs.

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.