Pourquoi n’aimons nous pas notre voix dans les vidéos ?

Chez UbiCast lorsque nous accueillons de nouveaux membres dans l’équipe et qu’ils se lancent la création de tutoriels, ils font toujours la même remarque après avoir regardé leurs vidéos “C’est ma vraie voix ça ? Il y a pas un problème avec le micro ?”

On a tous connu ça, on regarde une vidéo ou l’on écoute un enregistrement audio où l’on intervient et l’on ne se reconnaît pas du tout. Sachez que c’est tout à fait normal ! Votre corps ne la perçoit pas de la même manière que d’habitude, voilà tout.

Des raisons anatomiques

Les sons extérieurs à nous sont captés par les oreilles seulement, tandis que les sons provenant de l’intérieur sont transmis par la vibration de nos os. Ainsi la voix que vous entendez quand vous parlez, eh bien il n’y a que vous qui l’entendez.

Le phénomène part des poumons, le souffle passant ensuite à travers le larynx pour faire vibrer les cordes vocales, ce qui génère une onde sonore. Pour entendre cette voix, l’onde sonore parcourt un sacré chemin dans notre oreille : elle s’engouffre dans le conduit auditif externe, puis dans le tympan qui vibre. Les vibrations atteignent des structures appelées osselets, qui les envoient à l’oreille interne où l’onde est convertie en signal nerveux. Ce dernier est transmis au cerveau par le nerf auditif. (Source : Sciences et Avenir)

Tandis que si vous parlez, le son va provenir du souffle comme décrit ci-dessus mais aussi par la vibration des os. Lorsque vous entendez votre voix sur une vidéo ou un enregistrement audio, la voix n’est entendue que par le tympan, il n’y a plus de transmission par les vibrations osseuses. De plus, il est intéressant de noter que les os transmettent surtout les fréquences les plus graves, ainsi sur un enregistrement elle nous apparaît plus aigüe et nous ne la reconnaissons pas alors que c’est ce que les autres perçoivent réellement.

Cela explique pourquoi certains chanteurs mettent leur main en forme de conque sur l’oreille. Ils peuvent ainsi percevoir plus facilement les hautes et les basses fréquences de leur propre voix “réelle”, et s’assurer qu’ils chantent bien juste.

C’est un peu le même phénomène que lorsqu’on regarde des photos de nous, sans nous reconnaître. Nous nous habituons à nous voir évoluer physiquement avec le reflet du miroir, alors avoir une nouvelle perception peut déstabiliser notre cerveau.

les 3 singes

S’habituer au son de sa propre voix

Passons à l’aspect davantage psychologique. Les premières fois où l’on s’entend on peut être déstabilisé, trouvé notre voix vraiment étrange. On peut se demander si on n’arrivera à repasser devant une caméra sans essayer de contrôler sa voix, et perdre tout aspect naturel et spontané.

Pourtant voici quelques conseils simples pour passer outre :

    1. Sortez de votre tête : notre cerveau traite énormément d’informations à la fois, c’est la majorité du temps essentiel pour évoluer normalement, mais dans ce cas là il n’est pas notre allié. On a l’impression d’avoir une voix bizarre ? Non c’est simplement notre vraie voix.
    2. Entraînez-vous !  Il n’y a pas de secret, plus vous pratiquez, plus vous serez à l’aise pendant vos enregistrements. Vous finirez très certainement même par vous amusez !
    3. Dites-vous qu’ils l’ont déjà entendu : votre voix est celle que votre entourage entend tout les jours. Alors aucune raison de la trouver bizarre, elle est très bien comme elle est !

C’est parti ! Utilisez le WebStudio pour vous enregistrer et créer des vidéos depuis votre ordinateur, et cela en ne redoutant plus votre voix 🙂

2018-10-22T10:41:07+00:00

About the Author:

Passionnée par l'univers du digital et très intéressée par l'évolution des moyens de transmettre son savoir, Laura a vite été attirée par l'eLearning. Elle y suit de près l'actualité et les tendances. Sa position de responsable marketing chez UbiCast, lui permet de vous partager sur ce blog l'expertise de ces collaborateurs qui sont au coeur du métier.

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.