Quels rôles pour l’expert métier et le concepteur pédagogique dans la réalisation de vidéos de formation ?

Dans une formation le rôle de l’expert métier est assez clair : il transmet ses connaissances, son expertise et son expérience. Il intervient dans le choix des ressources et la vérification des informations. Le concepteur pédagogique est actif sur la partie organisationnelle et sur l’encadrement pédagogique des formations (il peut gérer le LMS par exemple). La collaboration des deux rôles, est comme nous allons le voir, essentielle pour créer un programme de formation complet et engageant.

Plusieurs étapes sont importantes pour assurer une bonne synergie :

  • Clarifier le rôle de chacun.
  • Fixer des objectifs et des échéances claires.
  • Etre transparent sur la construction du programme eLearning.

  1. Le rôle de chacun :

L’expert métier :

L’expert métier est celui qui maîtrise le sujet sur le bout des doigts. Il doit être en capacité de :

  • transmettre un brief au concepteur,
  • relire un contenu eLearning,
  • faire un retour constructif,
  • répondre aux questions,
  • analyser les premiers résultats.

L’expert se doit d’être disponible pour ne pas bloquer le concepteur pédagogique dans l’élaboration d’une formation. En effet, le concepteur a besoin d’une vision claire et précise des connaissances à transmettre aux employés.

Il est bien placé pour informer le concepteur pédagogique sur les profils des apprenants, ce qui permettra d’axer le discours plus efficacement.

Le concepteur pédagogique :

Le concepteur pédagogique est là pour s’assurer que la forme soit compréhensible, accessible et agréable. Le style du discours employé, le design des présentations et schémas sont des aspects importants pour capter l’attention des formés.

Celui-ci doit donc s’assurer que la collaboration soit complète, avec des entretiens pour établir clairement les objectifs et les échéances. Cela lui permettra de créer des modules complets et de prévoir le squelette du programme eLearning pour une meilleure organisation. Ainsi, après des entretiens avec l’expert métier, le concepteur pourra lui proposer un parcours.

Le concepteur doit s’assurer de la bonne communication avec l’expert pour un rendu optimal et dans les temps.

2. Alors, qui intervient sur les vidéos eLearning ?

Pour l’explication en vidéo, plusieurs possibilités s’offrent ici :

  • Si l’expert métier est d’accord pour intervenir sur les vidéos eLearning, le concepteur pédagogique peut le guider sur le discours à employer et la forme. L’expert métier peut profiter du pouvoir visuel des vidéos pour montrer des exemples ou des explications plus complexes en filmant simplement des gestes métiers.
  • Si l’expert métier ne souhaite pas totalement intervenir, certains cours peuvent être présentés sous forme d’interviews. L’expert métier peut répondre aux questions du concepteur face à la caméra et être ainsi davantage guidé.
  • Dans le cas où l’expert ne souhaite pas du tout apparaitre dans les vidéos eLearning, le concepteur pédagogique peut tout à fait réaliser les vidéos une fois le contenu validé par l’expert métier.

Aujourd’hui les solutions d’enregistrement de vidéos eLearning sont accessibles à tous, pas besoin d’être un acteur ou un professionnel de la caméra. Ainsi, la flexibilité est plus forte et permet de s’arranger en fonction des disponibilités et capacités de chacun.

3. Fixer des objectifs et échéances :

L’expert métier a une grande connaissance de son sujet, qui peut-être le passionne même. C’est donc tout à fait normal que celui-ci ait parfois le désir de partager beaucoup d’informations. Il est nécessaire, pour ne pas perdre trop de temps, d’éviter cela en exposant directement les objectifs de la formation.

Il est important de lister et expliquer :

  • les acquis que devront transmettre la formation,
  • quelles informations sont requises,
  • la forme dans laquelle ce contenu doit être livré,
  • le processus d’évaluation.

Définir des échéances tout au long du projet permettra de mesurer l’évolution et ne pas se laisser déborder par le temps. Les échéances devraient être établies en fonction des deux agendas. En effet, l’expert métier ne peut consacrer tout son temps à ce travail étant donné que ce n’est pas sa fonction première. En tenant compte des agendas des deux parties, une date de rendu réaliste sera définie.

4. Etre transparent sur la construction du programme eLearning :

Le concepteur pédagogique tient également un rôle dans la bonne communication interne sur le processus de réalisation d’un programme eLearning. Premièrement, le pédagogue devrait informer l’expert du développement des modules, en apportant par exemple des guides d’apprentissage, des exemples de storyboards, d’évaluations finales.

Il est également judicieux d’être transparent sur la collaboration de ces deux parties au reste de l’équipe, afin de mettre en lumière le référent en cas de question. Si il y a une question sur le programme en lui-même, le concepteur pédagogique est la personne qui pourra répondre, si la question porte sur le contenu, ce sera bien entendu l’expert métier. C’est pourquoi la vidéo est bon moyen de mettre des visages sur les personnes impliquées dans ce type de projet.

Pour résumer

Un bon programme eLearning est possible avec un travail de collaboration entre l’expert métier et le concepteur pédagogique. Il faut s’assurer que les deux parties jouent bien le jeu et respectent leurs rôles. Et vous l’aurez compris plus la collaboration et la communication auront été de qualité, plus les modules eLearning seront appréciés !

2017-09-28T11:45:13+00:00

About the Author:

Passionnée par l'univers du digital et très intéressée par l'évolution des moyens de transmettre son savoir, Laura a vite été attirée par l'eLearning. Elle y suit de près l'actualité et les tendances. Sa position de responsable marketing chez UbiCast, lui permet de vous partager sur ce blog l'expertise de ces collaborateurs qui sont au coeur du métier.

One Comment

  1. Olivier alfieri 14 octobre 2017 at 21 h 35 min - Reply

    Dépendant du type de produit visé, il est vitale lorsque l’on veut atteindre une expérience d’apprentissage de qualité d’intégrer la personne qui va consommer la ressource et un concepteur multimédia qui va orienter l’expert de contenu et le concepteur pédagogique

Leave A Comment